Une vie trop simple

25 février 2011

Croire

Une île déserte,pour apaiser nos peines
Une union d'Amour,pour reprendre les reines
De nos vies,de nos coeurs,de nos destins
Rétablir notre futur,ne pas lutter en vain
Admirer la Lune,seuls au monde
Laisser glisser la nuit loin de ce monde immonde
Caresser par la brise,nos esprit s'unissent
Dans l'absolu de le l'infini où les mauvaises ondes périssent
Guidés par les étoiles d'un ciel complice et ami
On atteint la plénitude où sa pureté nous irradie
Un rêve éveillé,dans une vie où nos espoirs restent endormis
Dans une vie où seul l'ignorance et la tristesse nous sont promis
On mérite d'aimer,mérite de vivre,mérite de rêver
La MaDame Immaculée et le pauvre animal blessé
Fuir vers le vide,vers le néant ou si peu
Ou y croire,continuer à rêver,juste se sentir heureux.

Croire2

 

Lidj - Une Vie Trop Simple

Promote Your Page Too

Acheter Une Vie Trop Simple

Facebook

Posté par Lidj à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


16 avril 2010

Une Vie trop Simple Disponible.

Le livre Une Vie Trop Simple

Je compte sur vous!!!

Posté par Lidj à 14:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

03 janvier 2009

Only One Way

ce matin là je me suis sentit mal
j'ai su dans mes rêves que tu partirais
et quand j'ai vu tes yeux,ton visage pâle
j'ai compris,ma vie,mes rêves s'envolaient
si Jah m'emporte,je ne résisterai pas
tout comme aujourd'hui je te laisse partir
une chance,ou une erreur que de te voir avec moi
ce matin là j'ai su que je n'aurai plus d'avenir


Trop moi même,trop différent,trop divergeant
je n'ai pas les attributs,pas l'attitude
tu dit vivre avec une ombre,un esprit absent
tu dit ne rien vouloir d'autre que des certitudes
je ne peux te contredire,tu décides et je subis
comme cette vie,cette histoire qu'est la mienne
je ne pleure pas,je te regarde partir et je souris
pas le cœur à retenir ma petite bohémienne


obliger de continuer cette lutte,ce combat
contre moi même pour assurer ma survie
depuis 97,année où mon cœur succomba
elle fut la première d'une longue série
tu fermes cette funeste marche avec ton départ
la logique qui règle mon histoire est suivie
toute cette souffrance recyclée en art
ces silences,ces larmes retenues,transformés en écrit


roze_noire

Posté par Lidj à 21:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2008

Ma Dame

Ma Dame,je traine avec depuis trop longtemps
Pourtant je reste dans son sillage,je vis l'instant
Amoureux de la Femme je voulais qu'elles soient toutes mes Dames
Le scénario pré-écrit mais avec elle j'ai oublié la trame
Issus de cette misère affective que fut mon commencement
J'ai hérité de ses fardeaux qu'elle combat avec acharnement
Ma Dame je ne lui dit jamais "je t'aime"
"Aime moi" est ma seule réponse quand elle me le dit quand même
Elle en a du courage de supporter toutes mes anomalies
Moi je préfère me dire que c'est de la folie

 


 

Ma Dame s'occupe de moi,subvient à mes besoins
Elle façonne ma crinière,me persuade que cette vie le vaut bien
Pas facile dans cette relation tellement atypique
Où on ne fait même pas l'amour,où juste on nique
Où les névroses et les excès prennent souvent le dessus
Où le silence est d'or,où tous les autres sont des intrus
Ma Dame je ne l'aime pas,je la fait vivre,sourire et pleurer
Elle m'honore de sa présence,et je survis à ses cotés
Et toujours cette question qui continue de me hanter
Pourquoi y'en a tant qui sont venues,pourquoi seule elle est restée

 

Toutes ces Dames qui m'ont croisé,qui ont apprécier
Tous ceux qui médisaient,qui trouvaient matière à jalouser
La vérité est que je suis soluble dans le temps
Qu'une fois la surprise passée,le "t'es chiant" arrive rapidement
Ma Dame ne le dit pas,surement ne le pense pas
Mais le temps joue contre moi,plus elle grandit et moins j'y crois
Petite déjà elle rêvait de son beau prince charmant
Pour aujourd'hui finir avec un Rastaman qui ne sait pas vivre avec son temps
Sa présence est vitale,mais son absence surmontable
C'est le genre de paradoxe qui me rend aussi insupportable

 

 



Posté par Lidj à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2008

Mystère

Le mystère de ta personne me fascine
Ton aura m'attire et m'oblige à apprécier
Cette peau dorée,ce corps élancé de féline
Ce sourire si lumineux qu'il arrive a me rassurer
Le Roi Lion a trouvé sa Reine
Sa Lionne du soleil,sa Princesse Nubienne
Le mystère de ta personne me fait peur
Son effet est violent,s'immisse dans mes sentiments
Comment une photo,juste une image peut elle atteindre un coeur
Pourquoi le son de cette voix,de ces rires peut sembler si touchant
Tu es mon étoile filante,mon eclipse lunaire
Je ne pourrai que te voir,t'admirer dans un bonheur éphémère

Posté par Lidj à 18:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 août 2008

Citation

"J'ai vrèment tout fait tout essayer
Ils n'ont jamais cesser de parler
Je me demande encore aujourd'hui,qui sont ils pour me juger
Un homme simple qui vit sans vanité
apparement ça leur déplait
Chacun sa place mais moi je sais
Que le ciel me sera accordé"

Merci a toi...

Posté par Lidj à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2008

..........

Une feuille blanche,une feuille vide de sens.Je veux arriver au bout de ce chemin,y arriver entier et serein.Les espoirs disparaissent,et j'en fait jamais assez.Au alentours,rien.La solitude est une amie fidèle,une de celle qui ouvre les yeux sur tes qualités,et ne les fermes pas quand tu t'égare.La solitude t'autorise a te regarder a travers tes propres yeux,a aimer avec ton propre coeur,à fixer le miroir sans avoir peur...........

Posté par Lidj à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2008

Ame de Poète

Je n'ai pas la prétention d'être un poète
de donner un avis sur tout,d'être un guide,un maître
tout ce que j'ai c'est mon âme et mon coeur,ma vie
je n'ai que mes larmes,mes souvenirs et mes cris
mes écrits reflètent les espoirs que j'ai eu tort d'éprouver
ces utopies qui pendant toute ma vie m'ont bercées
mon monde est aussi vide que ces coeurs qui m'entourent
aussi doux que la haine qui vous sert de retour
un monde d'honneur,là où ne prospère que ces horreurs
un monde de bonheur,là où les larmes coulent a tout heure
paradis consumé,rêves envolés
mes textes se font l'écho de cette tristesse à peine voilée
je ne suis qu'un homme triste,juste un de plus ici
pas artiste,mais frustré de renoncer a ses envies pour rester en vie

Posté par Lidj à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mai 2008

Simplicity

Simplicité d'une vie dans un monde trop compliqué
le dillemme quotidien qui m'est imposé
pointé du droigt et toujours jugé
sur la base de préjugés que je ne cesse de trainer
freiner mon evolution,les coups bas s'accumulent
du faciès a la pensée,des reproches qui me laissent incrédule
s'adapter revient a me renier
accepter les conditions serait m'enterrer,m'enfermer
dans une vie dont je suis le seul a ne pas trouver des qualité
une vie où mon ame finirai alitée
jveux pas m'integrer au troupeau
jveux pas de cette vision du bonheur
jveux pas de ces oeillères qui rendent le monde plus beau
ces artifices sensés faire oublier sa peur
simplicité c'est la voie que j'ai choisi
apprécier le ciel bleu,le chant d'un colibri
savourer le bruit de ma rivière,de ma foret
le gout de mon eau,la pureté qu'elle me transmet
ma liberté de réver,ma seule requète
ces rèves qui font oublier,qui font sourrire,qui font esperer..

plage

Posté par Lidj à 17:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 avril 2008

En route

La nuit étoilée ne suffit pas a éclairer
le chemin sinueux où jsuis égarer
erer en vain vers une lointaine utopie
une vie où les larmes de joie remplacent mes cris
ce chemin peuplé d'autres ames en peine
d'ames en perdition qui fuient tous ces problèmes
éparpillés sur la planète,de tous horizons
nos routes se croisent,nos regards remplis de déception
cette jeune fille perdu car elle croit en l'amour
où ce viellard qui n'a jamais vu le lever du jour
guidés par nos espoirs,en route vers l'incertain
en quète de rire,de sourire,de bonheur quotidien
on reve de toucher du droigt ce ciel étoilé
on reve juste d'oublier la sensation de pleurer

Etape_finale

Posté par Lidj à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2008

Ya plus rien entre nous...

Nostalgie de tes yeux
hanté par ton rire
cette histoire fut bénie des cieux
au réveil je rève encore de ton sourire
les années passent,ton souvenir persiste
ma vie s'est arrétée une fois partie
10 années passées aigri,frustré et triste
10 années a revivre cette année de vrai vie
les larmes coulent et me noient de l'intérieur
te voir,te toucher,simplement t'aimer
car ici mon ame se meurt
aucun sursis,ma souffrance est ancrée
tatouer ton image sur mon corps meurtit
vivre dans le passé,refuser d'avancer
désolé d'exister,mourrant,depuis que tu as oublier

sun

Posté par Lidj à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]